ASTIE
 
 
Eliane Monnier

Destinations

Techniques mixtes

du 17 novembre 2017 au 3 février 2018


Ma pratique de la peinture est ancienne et s'est approfondie avec le temps jusqu'à devenir une réelle passion. Mon enfance, je la passe dans un petit village du Pied du Jura, devient infirmière, élève avec mon mari nos trois enfants et effectue plusieurs séjours en Afrique. En Afrique du Sud, je découvre l'aquarelle avec Marion Langton, puis me forme auprès des peintres Raimundo (Mozambique), Elisabeth Llach, Michel Jaquier et Myriam Decroze (Suisse). En 2014 je crée l'atelier du baobab où, à côté de mon activité de peinture j'offre divers cours. En 2016 je reçois le diplôme M-Art dessin-peinture.

La peinture est un engagement de tout mon être. Elle me permet de vivre pleinement et m'enseigne au quotidien l'attention, l'émerveillement et l'humilité. Par ce cheminement intérieur, j'explore un monde aux paysages variés, fait de champs cultivés et de zones arides, parfois ensablées d'incertitudes. La peinture est un acte solitaire mais qui paradoxalement m'ouvre aux autres et me relie à l'humanité entière. Mes sources d'inspirations sont multiples et naissent souvent au détour d'un chemin ou d'une rencontre. Toutes ces idées, images ou récits marquants je les consigne dans des carnets d'atelier, sous forme d'esquisses, de notes ou de collages. Cet amalgame est ma matière première qui pourra un jour telles les pièces d'un puzzle s'imbriquer pour créer un tableau.

Jusqu'ici j'ai privilégié dans mon travail les médiums liquides tel que l'aquarelle, les encres et le brou de noix. J'aime le côté inattendu par les surprises que ces techniques provoquent. Mon atelier est aussi un laboratoire où je teste de nouvelles matières. Pour ce présent travail, inspirée par les travaux d'artistes comme Miquel Barcelò, Antonio Tàpies ou encore Anselm Kiefer, j'explore le champ encore inconnu des matériaux bruts (terre, sable, végétaux) qui, en quelque sorte, prolongent la réalité du monde.

Mon histoire familiale, mon parcours de vie tout comme l'actualité m'ont amenée à me questionner sur le phénomène migratoire. Sans remonter très loin dans l'arbre généalogique, ma famille a vécu d'importants déracinements, choisis ou imposés par des circonstances économiques ou dramatiques. A titre personnel, très jeune j'ai pris goût à l'ailleurs et n'ai cessé de ressentir le besoin d'aller voir un peu plus loin et de me confronter aux différences au travers de séjours à l'étranger (Tchad, Afrique du Sud, Mozambique). Ces expériences m'ont formée, ouverte à de nouvelles perspectives et profondément enrichie. Cependant, dans le contexte actuel le phénomène migratoire est perçu négativement et inquiète. Les sentiments de crainte et d'impuissance ressentis, tout comme les nombreux drames relayés par la presse mais qui passent de plus en plus inaperçus, n'en finissent pas de m'interpeler sur la condition tragique du migrant.

DESTINATIONS est un ensemble de tableaux qui propose d'explorer, via les multiples formes du déracinement, la condition humaine dans toute sa fragilité et sa quête de sens. Partant du questionnement sur la condition du migrant et ce, indépendamment des circonstances l'ayant conduit à quitter sa maison, je pars du présupposé que tout migrant vit une expérience humaine pour elle-même et qui nous rejoint tous.

Cette expérience touche notamment aux notions de mouvement, dépouillement, nostalgie, insécurité, solitude mais aussi solidarité, espérance et liberté. Le poète burkinabè Ouédraogo Wendyam Salifou exprime de la plus juste des manières ce qui a guidé la réalisation de ces tableaux : On est, toi et moi, de chairEt ce monde cruel, de fer.Viens, on fera un doux rêve !Viens pour que je t'élèvePar-dessus ce sombre monde,Par-dessus le ciel qui gronde.

Eliane Monnier

Destinations

Techniques mixtes


Site : www.eliane-monnier.com

Exposition : du 17 novembre 2017 au 3 février 2018

Galerie ELA, Cafétéria des Bâtiments EL , ELA 010

Curatrice : Homeira Sunderland

Information : astie.epfl.ch ou 021 693 28 23

Text: Eliane Monnier


Last modification : 9h13, vendredi le 27 avril, 2018