ASTIE
 
 
Daniel Charbon

La nature qui m'entoure

Huiles

20 avril au 31 mai 2016


La peinture a toujours occupé une grande place dans la vie de Daniel Charbon. Mais c'est au moment de sa retraite anticipée qu'il trouve la liberté de se consacrer à sa passion. Encouragé par l'enthousiasme de jeunes artistes, il se lance corps et âme dans la peinture.

L'expression picturale correspond à des rapports très intenses qu'il a toujours eus avec la nature. Dans la joie de peindre il trouve les mêmes émotions qu'il ressent à l'écoute de la musique. La nature environnante devient encore plus belle, plus colorée, plus proche, il essaie d'en exprimer les mystères. Les beaux moments de la musique deviennent partie d'un tableau.

L'artiste participe à sa première exposition collective avec 2 tableaux, à Lisbonne en 1996. Surpris de voir partir une de ses toiles à Copenhague, il réitère l'expérience l'année suivante à Dublin. En novembre 1998 il présente plus de 30 tableaux à la salle communale de Buchillon avec beaucoup de succès. Cette exposition est suivie de trois autres, également très appréciées.

Sa peinture est mystérieuse, elle évoque l'amour profond de la nature et une immense joie de vivre.

HS : Pourriez-vous d'abord vous présenter à nos lecteurs ?
DC : Ayant eu une vie professionnelle chargée je n’ai pas trouvé le temps de m’investir sérieusement en dehors de mon travail.


HS : Où et comment trouvez-vous votre inspiration ?
DC : Principalement la nature.


HS : Quels sont les peintres que vous admirez ?
DC : Turner pour sa spontanéité, Cézanne pour ses couleurs, Monet pour ses ambiances. Zao Wu-Ki, pour sa liberté, et les impressionnistes.


HS : Quels sont vos centres d'intérêt dans la vie ?
DC : La musique classique, le violon ce fût dans ma tendre jeunesse, les sports, principalement le tennis et le ski. J’ai pratiqué aussi le jui-jitsu, le parapente..


HS : Quels sont vos prochains projets artistiques ?
DC : Chercher des motifs de peinture et les interpréter dans mon atelier. M’inspirer en visitant les nombreuses expositions que nous avons en Suisse ou à l’étranger.


HS : Pouvez-vous expliquer comment se passe votre travail, comment vous créez ?
DC : Le choix de mon motif me prend certaines fois des semaines. Je mets toujours beaucoup de temps à prendre mes pinceaux en mains pour passer à l’action . Par contre au moment où ça démarre j’aime que ça aille vite.


HS : Êtes- vous autodidacte ou avez-vous suivi une formation ?
DC : Je n’ai pas fais d’étude de la peinture. Par contre j’ai eu l’immense chance de rencontrer Elisabeth Llach une fois ma retraite prise, alors que je n’avais jamais touché de pinceaux.


Daniel Charbon

La nature qui m'entoure

Huiles

Exposition : du 20 avril au 31 mai 2016

Galerie ELA, Cafétéria des Bâtiments EL , ELA 010

Curatrice : Homeira Sunderland

Information : astie.epfl.ch ou 021 693 28 23

Last modification : 9h58, vendredi le 27 avril, 2018